Alfredo hat

Bonjour,

Aujourd’hui, je viens vous présenter un bonnet que j’ai eu la chance de tester. Il s’agit du Alfredo hat de la créatrice Ela Torrente dont les créations portent le nom de Modish knits. Je tenais d’ailleurs à remercier Ela pour sa confiance pour mon premier test de patron tricot!

Lorsqu’Ela a proposé ce test, j’ai tout de suite craqué sur la forme simple du bonnet et cet ensemble de côtes torse. Le côté unisexe et un peu slouchy a fini de me faire fondre!

D’un point de vue technique, ce patron se tricote en aiguilles 6. Dès lors, cela monte très vite, même pour moi qui suis une véritable tortue. En une semaine et demi, au rythme de 3/4 h tous les soirs, je l’ai eu fini, pour vous dire la rapidité du modèle. C’était la première fois que je tricotais des côtes torse et franchement, cela n’a rien de compliqué. La couronne utilise une technique très particulière qui est très bien expliquée par Ela dans le patron, notamment à l’aide de photos. J’ai terminé par quelques points de « Kitchener stitch ». J’ai utilisé une seule pelote de laine Andes de Drops en colori bleu glacier. Il m’en reste même un bout de 2 m. Par contre, j’ai inversé une côte torse à un endroit et évidemment, je ne m’en suis rendue compte qu’après avoir terminé le bonnet! Ce n’est pas bien grave.

Pour résumer:

  • patron: Alfredo Hat de Modish Knits
  • laine: un peu moins d’une pelote de Drops Andes colori bleu glacier
  • Difficulté: aucune. Le patron est en anglais et très bien expliqué.
  • Portabilité: ce bonnet est très chaud et vraiment pratique. Il est dans la poche de ma veste et je le sors régulièrement, d’autant plus lorsque je travaille à l’extérieur. Bref, un bon basique.

 

A bientôt pour vous montrer les déguisements de Carnaval!

Déco de Noël 

Bonjour,

Me revoici avec les bricolages de Noël réalisés à 6 mains.

Tout d’abord des bonhommes de neige réalisés à partir de chaussettes remplies de riz. Il suffit d’une chaussette par bonhomme. Pour les décorer, nous avons utilisé de la feutrine, du ruban, des yeux, des brillants ainsi que des morceaux de mousse orange.

Ensuite, nous avons décoré un sapin 3D en bois. De nouveau, nous avons découpé des formes dans de la mousse avec des perforatrices de scrap.

La dernière déco est celle réalisée à la crèche par Baby H à partir de rouleaux de papier toilette accompagnée de paillettes.

Voici qui clôt le chapître de Noël. Je reviens bientôt avec des cousettes de saison!

Cadeaux de fin d’année 

Bonjour,
Je reviens aujourd’hui vous présenter les cousettes qui m’ont occupée durant le mois de décembre. Je crois que mon nouveau credo pourrait être  » en retard un jour, en retard toujours! ».

La première cousette concerne une trousse, en réalité 10 trousses similaires, offerte aux puéricultrices de la crèche de Baby H à l’occasion de son départ. Il s’agit d’un modèle classique de trousse doublée. La main de Baby H a été réalisée à la peinture textile Pebeo qui est repassée pour adhérer correctement au tissu. J’avais réalisé précédemment des totes-bags sur le même principe et je dois reconnaître que la peinture tient malgré quelques passages en machine. J’ai voulu réaliser des « arrêts » de zip en tissu pour obtenir des coins bien droits. Cela n’a pas toujours donné le résultat escompté, notamment sur la photo ci-dessous. J’ai compris par après qu’il fallait que mes arrêts soient plus longs! Les zips proviennent de la boutique Etsy Zipit. Franchement, je conseille cette boutique pour le choix des couleurs, La livraison, La rapidité,… Le coton anis d’une des faces extérieures ainsi que le coton « gouttes » de l’extérieur et de l’intérieur proviennent des Coupons Saint-Pierre. Je sais qu’elles ont été appréciées.

La seconde cousette a été réalisée pour deux petits garçons. Leur tante m’avait commandé deux noeuds papillon. Il s’agit de noeuds doubles et un élastique avec des attaches permet de régler la longueur. Le tissu Vichy vert et noir provient des Tissus du chien vert, le reste de la mercerie de Textilia. Je les aime bien ces petits noeuds. J’ai dans l’idée d’en refaire dans d’autres tissus pour mes garçons… affaire à suivre!

Je tenais à présenter ces cousettes car elles me tiennent à cœur. À bientôt pour un article sur la déco de Noël!

Je couds ma garde-robe capsule 2017 – version escargot

Je reviens rapidement pour vous parler d’un projet auquel je tiens. Il s’agit du projet de Clothilde intitulé « je couds ma garde-robe capsule 2017 ».

Pour vous expliquer les règles du projet, je reprends les explications de Clothilde:

→ Choisir 12 patrons, dans chaque catégorie de vêtements

1 haut (chaine et trame) / 1 haut (jersey) / 1 robe / 1 pantalon / 1 short / 1 jupe / 1 chemise / 1 combinaison / 1 manteau / 1 veste / 1 vêtement de nuit / 1 maillot de bain

→ Présenter sa sélection de patrons dans la première semaine du mois de janvier 2017 (optionnel)

→ Présenter le vêtement cousu le dernier jour du mois sur son blog ou sur les réseaux sociaux avec le hashtag dédié.

Coudre plus pour moi et essayer de nouvelles pièces comme un pantalon fait partie de mes bonnes résolutions pour 2017. Cependant, une pièce par mois avec mon rythme d’escargot de la machine à coudre et d’autres projets pour les garçons, je sais d’avance que c’est irréaliste.

J’ai donc adapté le projet en choisissant 6 pièces pour 2017 avec la contrainte d’utiliser des patrons que je possède déjà:

  • Un haut chaîne et trame: ce sera la patron Stockholm d’atelier Scammit dans un tissu à carreaux de mon stock. Il faudra veiller aux raccords!

  • Un haut en jersey: c’est l’indécision totale entre le plantain de Deer&Doe, le Hemlock Tee de Grainline, le top Béryl d’Histoire de coudre, le toaster sweater de SewHouse7 et le pull Aster de la Maison Victor. Je possède déjà tous les patrons ainsi que les tissus à l’exception du plantain.


  • Une robe: j’ai choisi la Xerea dressé dans un tissu fluide rouge et blanc du stock. Je la ferai sans manche mais j’hésite entre les deux versions.

  • Un pantalon: le chi town Chino d’Alina Design Co me fait de l’œil depuis longtemps. J’envisage une version légère pour le porter avec des ballerines. Il restera à trouver une belle gabardine.

  • Une veste: je vais tenter le cardigan Faye de la maison Victor (il faut aussi rentabiliser les magazines!) dans une maille bleu clair chinée du stock.

  • Une lingerie: j’ai craqué sur la culotte Bel-Air. Ce sera d’ailleurs ma première couture. Pour le tissu, j’irai pioché dans la boîte à chutes.

Voilà pour la présentation des patrons. Je ne m’impose pas un patron tous les deux mois car je sais que le pantalon, par exemple, est vraiment quelque chose qui va me prendre énormément de temps. Donc je ne me mets aucune pression de ce côté. De plus, je coudrai d’autres choses, pour les garçons ou pour moi en fonction des circonstances. Ma commande de déguisement est déjà passée pour le Carnaval par exemple.

À bientôt.

Halloween 2016 – la suite

Bonjour et bonne année!

Pour mon premier article de 2017, je vais vous montrer le deguisement d’Halloween de Little boy H promis depuis longtemps. Cependant, le mois de décembre a été très chargé et fera l’objet de plusieurs articles.

Little boy H était déguisé en Olaf, le célèbre bonhomme de neige de la Reine des neiges. Il a accepté de le porter à la crèche car sa liberté de mouvement était assurée. Personnellement, je le trouve top mignon. En même temps, je suis sa mère donc pas objective!

Côté technique, je me suis inspirée d’un tuto de Peek-a-boo. Le bonnet est réalisé en polaire et coton blanc selon un patron gratuit de Fleece fun. C’est le même patron que celui utilisé pour coudre le bonnet minion. Les yeux, sourcils, cheveux et nez sont en feutrine.

Pour le corps, j’ai toujours suivi le tuto d’Amy de peekaboo. Le patron de base est la robe gratuite Poppy de Lou&me en taille 4 ans. Le devant est doublé en coton. Par contre, je n’ai pas doublé l’arrière pour que Little Boy n’ai pas trop chaud! Pour le bas, j’ai cousu un ourlet et inséré l’élastique dans cette coulisse.

Au final, je trouve que ce déguisement a été relativement vite à coudre et fait son effet. Little Boy H était très fier à la crèche; et c’est le principal!

À bientôt.

Halloween 2016 et défi open bar

Bonjour,

Aujourd’hui, je vais vous présenter un des déguisements cousus pour Halloween. Point de sorcières, squelettes et autres déguisements qui font peur chez nous! D’ailleurs, dans les pays anglo-saxons, les enfants se déguisent un peu comme ils veulent. Cet ensemble de cousette constitue en même temps ma participation au défi open bar de Les Reloux. Je suis très contente de mon premier défi et j’espère qu’il y en aura d’autres.

Little boy H m’a commandé son costume il y an déjà. Il désirait être Robin des bois. Pour moi, cela signifiait le personnage du dessin animé de Walt Disney mais pour lui, c’était plutôt un mélange entre ce dernier et le personnage de dessin animé de Tfou. Au final, j’ai cousu 4 pièces.

D’abord, la tunique en coton vert est une adaptation du patron Foxy tunic de The crafty kitty. À la base, ce patron est conçu pour des tissus en jersey et Little Boy H n’arrivait pas à passer la tête malgré la taille 8 ans que j’avais coupée dans mon coton! J’ai alors creusé l’encolure et redessiné le col et les parementures. La tunique n’est pas cousue sur les côtés. A la place, j’ai cousu un biais et placé des morceaux de biais sur le corps et d’elastique sur les manches pour relier l’avant et l’arrière. De cette façon, la Tunisie peut être portée aussi bien au-dessus d’un t-shirt que d’un manteau.

Ensuite, la cape est coupée dans une polaire brune. J’ai également adapté un patron gratuit, celui de la cape de Gasparine. Le devant est en une pièce au lieu des deux prévues sur le patron original. Cela m’a obligée à redessiner l’encolure encore une fois. J’ai aussi ajouté Une capuche bordée de biais vert pour rappeler la tunique. L’avantage de coudre de la polaire est qu’il n’est pas nécessaire de réaliser un ourlet. J’ai donc pu m’amuser à réaliser des découpes sur le bord.

La troisième pièce est bien évidemment le chapeau si reconnaissable en coton vert avec sa plume rouge. Le patron, gratuit lui aussi, vient  du blog de Crafty Staci. J’ai enlevé 2 cm en longueur et ai laissé l’arrière pointu, je préférais. Il est complètement doublé pour ne pas voir d’ourlet sur le bord retroussé. La plume est collée et tenue par un point cousu à la main. Elle a bien tenu toute la journée d’école.


Enfin, la dernière pièce m’a donné du fil à retordre, une ceinture équipée d’un carquois pour contenir les flèches. La ceinture est réalisée en polaire brune thermocollée et fermée avec un scratch cousu à la main car ma machine n’arrivait à coudre toutes ces couches! Pour le carquois, je suis partie d’un morceau de tuyau en PVC recouvert de polaire et cousu à une bande de polaire brune thermocollée également. Cette partie est accrochée à la ceinture par deux pressions KAM cuivrée.

Le matériel (tissus, pressions Kam, …) proviennent de Textilia.

Et voilà pour ce premier déguisement porté avec plaisir par mon grand. La prochaine fois, je vous présenterai le déguisement de Baby H.

À bientôt.

1001 perles en wax

Bonjour,

Ça y est, l’automne est bien là après un mois de septembre estival. Cependant, j’aimerais revenir sur une cousette légère réalisée début août. Il s’agit de la jupe 1001 perles d’Ivanne S que l’on ne présente plus. Après quelques hésitations (je ne suis pas très jupe ou robe), je me suis laissée tentée, principalement par son point confort.

Les points forts du patron sont les explications et les variantes. En effet, c’est un patron très complet et qui permet de réaliser des jupes très différentes en fonction de la variante choisie ainsi que du tissu utilisé. J’ai décidé de coudre la version C à plis solaires avec une poche.  Après avoir bien lu le livret d’explications, j’ai coupé la ceinture devant en 46, le devant en 49 (en partant d’un 46 et en traçant entre les lignes de 48 et 50) et ajouté 3,5 cm au milieu dos. J’ai également allongé de 4 cm le patron.

J’ai choisi un tissu wax de mon stock. Mon coupon mesurait un mètre et il en faut plus d’après le patron. Des lors, j’ai coupé les ceintures devant et dos en deux parties en faisant attention aux raccords des éclairs. L’intérieur de la poche et la ceinture intérieure sont en coton bleu marine.

Jupe 1001 perles d’Ivanne S en wax africain et coton bleu marine

Des petits zooms sur les plis et la ceinture:

Mon avis? Le confort promis est bien au rendez-vous. Par contre, la prochaine sera  moins large ( environ 2 cm de chaque côté) et plus longue de 10 cm.

Au final, je l’aime bien cette jupe toute légère. J’imagine assez bien une version A toute simple en velours. Affaire à suivre!

Bahama test

Il y a quelques temps, j’ai eu la chance de tester un des nouveaux patrons de l’été de Peek-a-boo. Il s’agit d’une marque de patrons indépendants américaine qui proposent de nombreux patrons essentiellement en jersey avec des coupes simples. Il y a également des patrons gratuits pour les enfants dont une cape de super-héros. Amy, la fille derrière la marque, vend également de superbes panneaux en jersey. Malheureusement, les frais de port sont un frein pour les commander en Belgique.

J’ai testé le Bahama blouson top, un top de bikini, de sport ou de tous les jours en fonction du tissu choisi comprenant une brassière intégrée. Pour ma part, j’ai cousu la version de tous les jours. En effet, j’avais une semaine pour le coudre et trouver un tissu en lycra n’est pas aisé dans ma région à moins de passer par internet mais les délais étaient tels que j’aurais reçu le tissu trop tard. Mon objectif était de montrer qu’il était possible de coudre ce top en jersey avec une simple machine à coudre.

Voici la première version du test réalisée dans un vert turquoise tie-dye et étoiles et un jersey bleu marine, provenant de Textilia. J’avais allongé cette version de 5 cm mais ce n’était pas nécessaire; l’effet blousant était suffisant sans. Un élastique passe dans l’ourlet bleu du haut du dos qui devient les bretelles (j’espère être assez claire!). La méthode de montage proposée ne me plaisait pas trop. En effet, il fallait enrouler l’élastique autour de la bande de jersey et laisser les bords à cru. Pour une finition plus propre, j’ai préféré plier ma bretelle comme du biais autour de l’élastique.

Vue de devant, on peut voir que ça tire un peu au niveau de la poitrine. Ce problème a été réglé avec la seconde version.

Vue de dos, les bretelles croisées qui sont le petit détail sympa du modèle.

Pour la seconde version, je n’ai utilisé que le jersey bleu marine. J’avais envie d’un basique dans ma garde-robe. Les bretelles sont cette fois réalisées avec un élastique « fold-over ». Cette finition est plus facile et très propre.

Vue de devant:

Vue de dos:

Que dire? J’aime beaucoup ce top d’été. Je l’ai beaucoup porté, même au bureau. Il est très agréable pour les fortes chaleurs car il est léger sans être décolleté. En outre, l’effet blousant permet de camoufler un peu le ventre post-grossesse. Un autre avantage de ce patron et de la marque Peek-a-boo en général est également l’éventail de tailles proposées: du XXS au XXXL.ici, j’ai testé le L mais Amy a vraiment à cœur que ses modèles soient testés par des personnes de taille et de morphologie différente.

Merci Amy de ta confiance. C’était mon premier test mais pas le dernier!

PS: j’ai testé ce patron gratuitement.l’avis ici donné est le mien et personne n’a orienté celui-ci.

Cadeaux pour les maîtresses

Bonjour,
Ça y est, la rentrée est passée! 
Avec mon retard habituel ou plutôt perpétuel devrais-je dire, je viens vous présenter les cadeaux des maîtresses de fin d’année passée. Il y a plusieurs cadeaux car Little boy H a eu 3 maîtresses sur son année scolaire. En effet, la maîtresse de troisième maternelle a pris sa pension fin mars, et par manque de personnel et d’élèves, sa maîtresse de seconde maternelle était présente à mi-temps. La seconde moitié de la semaine était donc passée en troisième maternelle.

Tout d’abord, pour Madame Marianne qui a pris sa retraite, un sac cabas repliable. La forme et les dimensions du sac proviennent d’un tuto de Charlotte du blog Et puis la neige elle est trop molle. Rien de bien compliqué. J’ai ajouté une poche avec la main de Little Boy H à la peinture textile qui tient au lavage en machine. Pour plus de solidité et que ce soit plus joli, j’ai fait des coutures anglaises. J’ai également inséré au niveau de la poche deux morceaux de biais rouge qui permettent de replier le sac et de le maintenir avec une pression Kam rouge. Les tissus proviennent d’ikea et les sangles de Mondial Textiles.

modèle inspiré de Et puis la neige… et tissus Ikea


Pour Mesdames Marine et Jasmine, j’ai cousu deux snoods dans des voiles de coton. Les tissus proviennent des coupons saint-Pierre. La petite couture comprend un ruban à pompons de Mondial Textiles. Little Boy H a bricolé des cartes de remerciement en soufflant de la peinture avec une paille et en tamponnant un « merci ». Nous avons ajouté un badge « ici se cache une institutrice fantastique » de La boîte à invités . Le tout était emballé dans une boîte réalisée en pliage origami.

tissus des Coupons Saint-Pierre et pompons de Mondial Textiles

Et un petit zoom:

À bientôt.

Callie top

Bonjour,

Aujourd’hui, je viens vous présenter une cousette qui m’a pris du temps et dont je suis fière. Il s’agit du Callie top de See Kate Sew. Le patron prévoit des manches courtes ou des manches volantées ainsi que deux types de volants (petits ou grands). J’ai supprimé les manches et réalisé les grands volants pour les épaules en copiant sur les réalisations d’Anna du Fil à coudre d’Anna. C’est la première fois que je couds ce modèle mais sûrement pas la dernière. Je le vois bien dans un plumetis tout léger ou en broderie anglaise. J’avais un peu peur de l’effet « Goldorak » des volants mais au final, cela ne me choque pas.

Au niveau technique, les explications du patron sont très complètes et bien illustrées. Sur base du tableau des mesures, j’ai choisi une taille L pour le haut jusque sous les emmanchures et un XL pour la taille et les hanches. A refaire, je prendrais du L partout car c’est fort large au niveau des hanches. J’hésite d’ailleurs à reprendre les côtés. Je verrai à l’usage. J’ai modifié la position des pinces poitrines en les écartant d’un cm vers l’extérieur au sinon, cela tirait devant. Le montage de celles-ci est d’ailleurs ingénieux puisqu’elles constituent le prolongement de l’insertion des volants. J’ai terminé les coutures de côtés et d’assemblage des pièces haut avec les pièces bas du dos en couture anglaises. Les emmanchures et le col sont terminés en biais rapporté. Je creuserai peu-être l’encolure sur la prochaine version. Le dos est fermé par des pressions KAM blanches au lieu des boutonnières préconisées. Je dois encore m’entraîner pour maîtriser les boutonnières sur ma machine.

Ce projet a été réalisé dans le cadre du Craft-along Litha de Fille d’hiver. J’avais également commencé un projet tricot mais je sens qu’il va se transformer en projet boulet!

J’ai choisi comme tissu un Seersucker à carreaux provenant de Textilia, ce qui signifie qu’il y avait beaucoup de raccord étant donné que le dos est composé de 6 pièces. De plus, en coupant le tissu, j’ai remarqué que les carreaux avaient un sens, ils ne sont pas parfaitement symétriques. Après quelques soirées de réflexion avant de couper, je ne m’en suis pas trop mal sortie puisqu’il n’y a que la partie droite et haute du dos qui n’est pas parfaitement raccord. J’ai utilisé environ 1,30 m de tissu de mes deux coupons de 1 m mais je pense que tout peut rentrer dans 1 m si on part dans un tissu sans raccord.

Récapitulatif:

  • patron Callie Top de See Kate Sew sans les manches et avec le grand volant;
  • tissu Seersucker à 6€/m;
  • taille L pour la poitrine et XL pour le reste;
  • pinces poitrine déplacées de 1 cm vers l’extérieur;
  • finition en couture anglaise;
  • emmanchures et col en biais rapporté.